Le classement du championnat de football russe 2019/2020

Alors que l'Europe se prépare pour la nouvelle saison, la Premier League russe prend déjà de l'ampleur. Les premiers tours ont été joués, ce qui a présenté plusieurs surprises, des résultats inattendus.

Mais peu importe le début du nouveau championnat, certaines tendances se confirment d'année en année:

  • Les premiers tours de la République tchèque Moscou Spartak semblent complètement démontés, bien qu'il ait subi un entraînement complet de pré-saison. Les dernières années, l'entraîneur principal a souvent changé au début du championnat. Cette saison, la direction du rouge et blanc a commencé un changement de composition. Les joueurs du «passé» ont disparu. Les acquisitions sont faites pendant la saison.
  • Les équipes engagées en Coupe d'Europe après les résultats du dernier championnat échouent au début de la nouvelle saison (Tula Arsenal).
  • Débutant, RFPL montre des résultats médiocres (FC Sochi).
  • Une équipe qui n’appartient pas aux grands favoris tire au début du championnat (Rostov).

Au début de la saison, la plupart des équipes ne font pas très attention aux points perdus. Cependant, à l’arrivée, ce sont ces points qui affectent considérablement la position dans le tableau. Pour le moment, le classement du championnat de football russe 2019/2020 est le suivant:

L'équipeEtDansNPMOh
1. Zénith43107-210
2. CSKA43014-39
3. Rostov42209-78
4. Locomotive42115-47
5. rubis42113-27
6. Krasnodar42117-47
7. Ural42118-67
8. Arsenal42117-67
9. Akhmat42023-56
10. Dynamo41213-25
11. Spartak41213-45
12. Ufa41126-74
13. Les ailes des soviets41036-73
14. Tambov41034-53
15. Sotchi40130-61
16. Orenburg40043-80

Prédiction d'équipe

La table intermédiaire RPL confirme le souhait de Zenith de défendre le titre. Trois victoires ont été obtenues. Il s’agissait de deux nouveaux venus dans la première division (Tambov, Sochi) et Orenburg. Mais lors du premier match avec un club fort, le RFPL Krasnodar a permis une perte de points. Un match nul a été enregistré à Gazprom Arena. C'est dommage, mais pas catastrophique. Ce raté d’incendie ne fera que stimuler le club de Saint-Pétersbourg. À la veille du match, le transfert le plus cher et le plus important de Premier League 2019-2020 a été effectué: le Brésilien Malkom a quitté Barcelone pour le Zenit pour un montant d'environ 40 millions d'euros. Un tel légionnaire est obligé d'aider Zenith non seulement à rester en tête du championnat de Russie, mais également à jouer de manière adéquate en Ligue des champions.

Le club Yuri Galitsky est situé à la cinquième place. Il est impossible d'expliquer clairement la raison de la défaite d'Akhmat au premier tour. Plus loin, Krasnodar marque régulièrement des points. Renforcer l’équipe est aussi sérieux: Rémy Cabella, Tonnie Vilena, Marcus Berg. Une place dans le trio de tête et même des médailles d'or semble être un objectif réalisable.

Le CSKA et Lokomotiv ont débuté le championnat en mode de fonctionnement normal: deuxième et septième places, respectivement. Les équipes ont déjà eu une réunion face à face au cours de laquelle la victoire du CSKA a été enregistrée. Mais l’armée de l’armée a été battue au premier tour par les Wings of the Soviets.

Entre Zenit, CSKA, Lokomotiv et Krasnodar, une lutte se déroulera pour le piédestal. Comment les sièges sont alloués est encore inconnue. Il faut se rappeler que trois places sont allouées à la Premier League en Ligue des champions. Deux équipes iront directement à la phase de groupes, l'une d'entre elles entamera le combat en qualification. Pour les clubs RPL, la participation à la Ligue des champions apporte des fonds importants au budget. Aucune équipe ne voudrait rester à l'écart des paiements de l'UEFA.

Ce ne serait pas difficile à réaliser pour les fans du Spartak, mais leur équipe sera difficile cette saison à se faufiler parmi les médaillés. Quatrième place, la cinquième place indique la limite pour le club. Que peut rêver d'un club qui construit une équipe pendant la saison. De toute évidence, Kononov n’est pas un spécialiste capable d’organiser rapidement un match.

Le deuxième échelon à la place de la Ligue Europa sera formé par Rostov, Rubin, Dynamo, Arsenal et peut-être Akhmat. Le club de Kazan a bien commencé: deux victoires et un match nul, une huitième place acceptable. Rubin aimerait finir dans la même position, mais il y a trop de concurrents.

De toute cette cohorte d'équipes, Rostov se démarque. L’équipe dirigée par Valery Karpin progresse notablement dans le plan de match. La composition est composée d'interprètes de qualité: Roman Eremenko, Ivelin Popov, Alexey Ionov, Matias Normann, Eldor Shomurodov. La neuvième place de l’année dernière semble indigne d’une telle équipe. Rostov a le droit de compter sur les compétitions européennes à la fin de la saison.

Le milieu de la table sera divisé entre Dynamo, Akhmat, Arsenal, Ural et Rubin. Les clubs peuvent éviter la lutte pour la survie et ne pas entrer dans la zone des matches fesses. Cet héritage sera divisé par les ailes des Soviets, Ufa, Orenburg, Tambov et Sochi. Pour le moment, le sous-sol du classement est le FC Sochi. Il est très difficile de trouver un jeu pour une équipe qui est réellement rééquipée après avoir quitté le FNL. Les joueurs montrent un football décent, mais inférieur dans les moments où le travail d'équipe est important.

Tambov a été marqué par une victoire importante sur l'équipe nationale du Spartak de Moscou, mais a été battu à trois reprises. Si les défaites de Zenit et de Loko semblent naturelles, perdre face à l’Arsenal de Tula indique une faiblesse de l’équipe. Les ailes des Soviétiques et d'Orenbourg ont donné un mauvais départ: trois défaites chacune.

Il est difficile de faire des prévisions au début du championnat. La situation peut changer après chaque tour.

Laissez Vos Commentaires